Image 01

Archive for the ‘Motivation’ Category

Êtes-vous fière de vous?

Wednesday, August 1st, 2012

Être fière de soi, quel sentiment agréable. Souvenez-vous d’un moment ou vous avez été particulièrement fière de vous. Rappelez-vous comment vous vous sentiez. Vous souriiez probablement, aviez surement les yeux brillants et ressentiez certainement aussi beaucoup de bien être en vous. Pourquoi ne pas revivre ses sentiments heureux à tous les jours?

Vous vous dites peut-être que ce n’est pas à tous les jours que vous faites quelque chose de si remarquable qui doit être souligné par autant de bonheur. En fait, on n’a pas besoin d’accomplir un exploit pour avoir le droit d’être fière. De simples gestes, tâches quotidiennes, attitudes améliorées, nouvelles habitudes, bonnes performances… peuvent devenir d’excellentes sources de fierté.

À tous les jours on effectue un tas d’actions sans y porter grande attention. Si l’on effectuait toutes ces tâches de manière plus attentive, nous en retirerions certainement plus de fierté. Que ce soit pour préparer le déjeuner des enfants, planifier une cession de bricolage, faire un chignon, décorer le salon, organiser une rencontre avec des clients, faire des étalages, répondre au téléphone, rédiger un rapport ou préparer un bilan… vous accomplissez quotidiennement une variété de tâches avec succès.

À partir de maintenant, essayez de remarquer tout ce que vous savez faire et voyez comme vous êtes bonne! Vous êtes compétente, adroite, talentueuse, habile et débrouillarde… Félicitez-vous de tout ce que vous accomplissez et faites de votre mieux jour après jour. Vous vous sentirez bien et cela ajoutera un peu plus de bonheur dans votre journée !

Quel bonheur d’être fière de soi !

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

 

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Soyons toutes une top modèle!

Wednesday, May 23rd, 2012

Un jour, je racontais à une copine combien j’étais fière de la bonté et de la générosité de mes enfants.  J’avais été témoin d’un très gentil geste de leur part.  Elle m’a tout suite, répondu que c’était normal qu’ils soient si attentionnés envers les autres.  « Ils font comme toi tu es leur modèle ».

On sait toutes que l’on est un modèle pour nos enfants, mais c’était la première fois que je le réalisais vraiment.  Cela m’a également fait comprendre que si nos enfants imitent nos bons coups, ils reproduisent aussi les mauvais…

En s’observant, on réalise que les petits travers qu’on leur reproche sont souvent les nôtres.  Avant de les critiquer parce qu’ils laissent trainer leurs choses, demandez-vous si toutes les vôtres sont toujours bien rangées ; avant de leur dire qu’ils ne vous écoutent pas, demandez-vous si vous êtes constamment attentives à eux; avant de les sermonner parce qu’ils crient, demandez-vous si vous ne le faites pas vous aussi…

Vous constatez fort probablement que les comportements que vous reprochez le plus souvent à vos enfants en sont que vous leur enseignez régulièrement sans le vouloir.  Je sais, c’est difficile à admettre, mais le reconnaitre vous aidera à être un meilleur modèle pour vos enfants.

Depuis que j’ai pris conscience de ce fait, je garde des attentes réalistes face à mes enfants, mais j’exerce moins de pression sur eux.  Je comprends davantage que si ce n’est pas évident pour moi de toujours bien faire, ce n’est pas facile pour eux non plus.  Réaliser que tous nos gestes sont un modèle pour nos enfants devrait nous inciter à toujours faire de notre mieux.

Vous verrez quel bonheur c’est d’être une top modèle !

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Être gentille me rend heureuse!

Wednesday, April 18th, 2012

Tous ceux et celles qui font du bénévolat le disent souvent : « c’est pour moi que je le fais ».  Pour quelqu’un qui n’a pas l’habitude d’aider les autres, c’est difficile de concevoir que rendre service fait d’abord du bien à la personne aidante et ensuite à celle qui est aidée.

Rendre service, aider, partager, ou simplement être gentille et polie crée inconsciemment en nous un sentiment positif de fierté.  Agir ainsi nous confirme que l’on est une bonne personne, que nous sommes pleine de bonté, aimante, respectueuse, humaine…  Le regard de l’autre, son sourire ou son merci contribue aussi à nous faire sentir bien.  Cela nous confirme que ce que l’on fait est bien et que ce n’est pas passé inaperçu, que quelqu’un d’autre a vu le beau en nous.

Il n’est pas nécessaire de passer des heures à la soupe populaire ou avec des personnes âgées pour ressentir ces sentiments positifs dans notre cœur.  Il ne suffit que de quelques gestes faciles.  Être polie est la manière la plus accessible d’être bonne pour les autres.  Sourire aux gens dans la rue, dire : « Bonjour! » aux personnes que l’on rencontre, ouvrir la porte à quelqu’un, retenir la porte de l’assesseur, dire : « merci! » à ceux qui ont une gentille attention pour nous…  Ce sont là bien des manières de faire plaisir aux autres qui nous font d’abord du bien.

Plusieurs d’entre nous font déjà tout ça à tous les jours parce que c’est ce que l’on nous a appris.  Il y a toutefois une différence entre le faire par automatisme ou pour faire plaisir.  La magie se passe au moment où vous choisissez de faire ces petits gestes parce que vous le voulez bien et surtout pour faire du bien.

N’hésitez pas à être polie et serviable pour pouvoir dire : « Quel bonheur d’être gentille! »

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Se souvenir des beaux moments!

Wednesday, December 21st, 2011

La période des fêtes est l’un des temps de l’année qui est des plus propice à se créer de beaux souvenirs.  Mais nous sommes parfois si occupés à aller vite que l’on ne prend pas le temps d’en profiter.

On court avant les fêtes pour tout préparer : décorer la maison, acheter les cadeaux et les emballer, préparer la nourriture… Et on court pendant les fêtes pour ne rien manquer: recevoir et visiter la famille et les amis, faire quelques sorties spéciales…  Une fois que tout est terminé, on se dit que c’est déjà fini et on a l’impression que l’on n’en a pas profité!

On ne peut pas ralentir le temps, mais il est possible de mieux savourer les beaux moments qui passent.  Cette année, faites un effort particulier pour remarquer les petites choses et faites les aussi remarquer à vos enfants.  Cela vous aideras à profiter au maximum des instants de bonheur que vous vivez.

Prenez quelques secondes pour apprécier le sapin, les décorations et les paysages d’hiver, pour écouter les paroles des chansons de Noël, pour vraiment goûter les repas que l’on mange qu’une fois par année, pour remarquer le sourire de ceux à qui vous faites plaisir, pour observer la lueur de bonheur dans les yeux des enfants qui déballent leurs cadeaux, …

Profitez bien de votre temps des fêtes !

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Prenez le pouvoir sur votre vie!

Wednesday, October 26th, 2011

Il nous arrive parfois des mésaventures et des malheurs qui nous tombent dessus tout à fait par hasard.  Cela nous arrive à nous sans raison évidente.  Et on se demande ce qu’on a fait pour mériter ça. On a alors l’impression de ne pas avoir de pouvoir sur notre vie.

Détrompons-nous, peu importe ce qui nous arrive, nous avons toujours un énorme pouvoir sur notre vie.  On a le pouvoir de choisir notre attitude face aux événements.  On peut toujours choisir de voir le beau côté des choses.  On a peut-être pas pu éviter l’accident, mais on peut décider de se considérer chanceuse de n’avoir été blessée que légèrement, plutôt que de se plaindre de ne plus avoir de voiture ou que nos assurances vont augmenter.

Notre perception et notre façon de voir les choses influenceront la façon dont on les abordera. En choisissant d’être positive, on a plus de chance de trouver une solution positive.  Le simple fait d’aborder un problème comme un défi change automatiquement notre attitude face à la situation.  Il est effectivement beaucoup plus motivant de relever un défi que de régler un problème.

Quel bonheur de savoir qu’on peut transformer un malheur en quelque chose de beau simplement en choisissant notre attitude.

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Rappelez-vous de vos succès passés!

Thursday, April 14th, 2011

Il nous arrive à toutes d’avoir nos moments de doute.  Au travail, on se retrouve parfois devant un nouveau mandat qui nous donne le vertige.  À la maison, les enfants ou leurs comportements peuvent nous faire sentir inapte.  En amour, on a des fois l’impression de perdre l’autre de vue. Bref, il y a des tas de raisons qui peuvent nous rendre le quotidien plus ardu.

Pour ne pas se décourager et « passer à travers » de la meilleure façon possible, il faut se faire confiance.  Il faut surtout avoir confiance en ses propres capacités à réussir.  Il est nécessaire de croire en soi.  Plus on a confiance en soi et en ses moyens, plus les choses nous sembleront faciles.  Henry Ford disait : «Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent ; d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison.»

Je sais, ce n’est pas évident de reprendre confiance dans les moments difficiles.  Mais ce ne sont pas les premières difficultés que vous vivez.  Même si vous faites face à une nouvelle situation dans votre vie, vous avez un atout de taille pour gérer la situation.  Vous avez de l’expérience, l’expérience de la vie, de votre vie !

Vous avezcertainement dû faire face à des adversités dans le passé.  Vous avez certainement déjà dû trouver des solutions et vous relever les manches.  Tous ces obstacles que vous avez traversés témoignent de vos capacités à relever les défis.

Servez-vous de vos propres succès et accomplissements pour vous motiver.  Ils doivent vous servir d’inspiration pour les nouveaux défis que la vie vous présente.  Faites-vous confiance et soyez votre propre modèle !

Devant la prochaine difficulté vous pourrez dire : « Quel bonheur, j’ai un nouveau défi à relever ! »

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

 

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Dormez bien et réalisez vos rêves !

Wednesday, February 23rd, 2011

La plupart d’entre nous voient le moment d’aller au lit comme une nécessité ennuyante.  Comme les enfants, parfois on aurait plutôt envie de continuer à écouter la télé, poursuivre notre lecture, jaser plus longtemps…

Le sommeil est toutefois une obligation que l’on doit respecter.  Il faut dormir pour se reposer, reprendre ses forces, être en forme et de bonne humeur le lendemain.  Dormir est récupérateur, mais saviez-vous que votre sommeil peut vous apporter encore plus de bonheur ?  Vous pouvez faire de votre nuit un moment privilégié… bien sûr, pour votre couple… mais surtout pour vous.

La nuit est un moment propice pour entretenir votre bonheur, vos souvenirs heureux et vos plus beaux rêves.  À partir du moment où vous dites : « Bonne nuit, à demain ».  Choisissez les pensées avec lesquelles vous voulez que votre subconscient « travaille » pendant que vous dormez.

En repensant à vos plus beaux moments de la journée vous pouvez vous mettre dans un état de reconnaissance.  Vous pouvez revivre, en pensée, l’arrivée de votre plus vieille de l’école, les sourires de votre bébé, la satisfaction de votre cliente, les félicitations de votre collègue, les compliments de votre conjoint, le confort de votre bon bain chaud…

Vous pouvez aussi imaginer vos plus beaux rêves avant de vous assoupir pour la nuit.  Vous pouvez vivre en pensée vos prochaines vacances, votre prochain emploi, votre belle relation avec vos enfants, vos projets futurs avec votre amoureux, la maison de vos rêves…

Ces pensées positives vous permettront de vous plonger dans un état de gratitude et de bien-être propice à un sommeil récupérateur.  Vous vous endormirez heureuse, vous rêverez vos plus beaux rêves et vous vous réveillerez sereine et reposée.

Bonne nuit et avant d’aller dormir dites-vous : « Quel bonheur je vais dormir ! »

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor
 
Suivez-moi sur:
CONFÉRENCES À VENIR
Visitez l'onglet "Conférence" dans la section "Inspiration" pour connaître les dates des prochaines conférences publiques.