Image 01

Archive for the ‘Couple’ Category

Le tour d’auto : presqu’une thérapie!

Wednesday, July 18th, 2012

J’adore les longues promenades en voiture avec mon amoureux.  Je les considère comme un temps privilégié pour nous deux.  Peu importe où nous allons, l’important c’est d’être ensemble.  Peu importe l’issu du voyage, on en revient toujours avec le sentiment d’être plus proche.

Que ce soit pour jouer aux touristes, aller manger un cornet de crème glacée, découvrir un nouveau quartier, ou simplement rouler pour rouler, il nous arrive de faire garder les enfants pour seulement aller faire un tour de d’auto.  C’est pour nous une petite sortie de couple avec un rapport qualité prix imbattable.

Que tout aille bien entre nous ou que l’on ait une petite mise au point à faire, la voiture est l’endroit idéal pour discuter franchement.  C’est un environnement privé tout en étant public à la fois.  On s’y sent à l’aise de tout se dire parce que ses murs n’ont pas d’oreille (comme à la maison ou au restaurant).  C’est un lieu approprié pour rire autant que pour pleurer, pour chanter autant que pour fausser, pour jaser autant que pour écouter, pour dire autant que pour comprendre, pour embrasser et bien plus…

Bien des fois, un petit voyage pas très loin nous a permis à mon mari et moi de mieux se comprendre, d’aborder des sujets délicats ou simplement de retomber un peu plus en amour.

Allez-y, sortez vos clefs et vous vous surprendrez bientôt à dire : « Quel bonheur de faire un petit tour d’auto » !

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Mon chum n’a pas de boule de cristal!

Wednesday, June 13th, 2012

On rêve toute de la complicité absolue en amour, d’un amour simple et facile. Un amour si fusionnel que notre douce moitié est en mesure de deviner nos plus profonds désirs et de comprendre tous nos états d’âme.

Et bien rêvez toujours mes dames! Votre conjoint n’est pas devin. Il n’a pas la capacité de lire dans votre cœur et dans votre tête pour y déchiffrer vos moindres souhaits et pensées. Comme vous avez choisi votre amoureux avec soin, il a de magnifiques qualités. Il peut être attentionné, romantique, drôle, beau, courageux, calme, sympathique… mais il n’est pas magique !

Bien sûr avec le temps, il a appris à vous connaître. À force d’essais et d’erreurs, il a découvert que vous préférez le caramel au chocolat, les roses blanches plutôt que les rouges et que vous adorez vous faire masser les épaules, mais pas les pieds.

Comment faire pour qu’il vous comprenne sans faire d’erreur? C’est simple, il faut savoir dire ce que l’on pense. Il ne faut plus assumer en se disant : «Il devrait savoir ça, c’est évident!» On doit apprendre à se révéler le plus clairement possible. Plusieurs d’entre nous, avons tendance à penser que les autres comprennent toujours nos sous-entendus et petits messages codés, mais ce n’est généralement pas le cas. Il faut être précises et vraiment dire ce que l’on ressent si l’on souhaite être bien comprise.

Apprendre à se révéler restera toujours la meilleure façon de faire connaître nos préférences. Par exemple, lui dire ce qui nous plait: «J’aime ta galanterie, je me sens importante quand tu m’ouvres la porte.» Cela vaut bien mieux qu’un simple sourire reconnaissant. L’inverse est tout aussi vrai, lui mentionner ce qui nous déplaît: «Merci, mais tu n’as pas à m’ouvrir la porte, c’est quelque chose qui me rend mal à l’aise» Cela vaut bien mieux qu’un simple sourire exaspéré.

Parfois les hommes disent que les femmes sont compliquées et difficiles à suivre. Quel bonheur de savoir qu’ils ne parlent plus de vous!

À bientôt,
Soyez heureuse!

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

Se fabriquer du temps à deux!

Wednesday, November 23rd, 2011

Vous sentez-vous parfois comme si votre conjoint et vous vivez des vies parallèles.  Vous vivez sous le même toi et partagez les responsabilités de la famille et de la maisonnée, mais vous avez l’impression que vous ne savez plus ce qui se passe dans le vie de l’autre.

Même si l’on pense passer beaucoup de temps ensemble, ce n’est pas nécessairement toujours du temps qui nous rapproche de l’autre.  Nous ne pouvons pas avoir la même qualité de relation quand on fait les commissions, qu’on prépare le souper, qu’on planifie l’horaire… On ne peut pas non plus avoir les mêmes discutions quand les enfants, la belle-mère, notre sœur ou un couple d’amis sont avec nous.  Il faut être seuls tous les deux pour vraiment pouvoir s’ouvrir et être attentif à l’autre.

Certaines diront : « pour être seuls, il faut attendre en fin de soirée… quand on est fatigués tous les deux et on finit toujours par aller dormir. »  C’est vrai que si l’on attend que le moment idéal se présente, on risque d’attendre longtemps.  C’est pour ça que c’est une de nos responsabilités de privilégier les moments à deux.

Il faut créer du temps à deux pendant la sieste des enfants, lorsqu’ils s’amusent dans leur chambre ou quand ils sont chez des amis.  Il ne faut pas hésiter à appeler la gardienne et parfois il faut choisir un souper en tête à tête plutôt qu’une sortie de « gang ».  Quand la parenté dit s’ennuyer des enfants, plutôt que les inviter à passer, on peut leur proposer de leur emmener les enfants.

C’est à nous d’adapter notre quotidien pour être en mesure de dire « Quel bonheur de passer du temps avec mon amoureux ! »

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

La gardienne n’appellera pas!

Wednesday, March 23rd, 2011

Quel bonheur ce serait que la gardienne nous téléphone pour nous offrir de sortir en amoureux ! Moi, ça ne m’est jamais arrivé et je ne connais personne à qui on a fait cette belle surprise. Alors n’attendez pas, appelez la gardienne vous-même !

On passe beaucoup de temps avec notre conjoint en compagnie des enfants et à travers les responsabilités, mais jamais assez en tant qu’amoureux. L’époque où il n’y avait que nous deux au monde est bien loin. Il faut donc provoquer des occasions pour recréer ces moments consacrés à notre amour. Il n’est pas nécessaire de partir dans le sud ou pour la fin de semaine. Il n’est pas nécessaire de planifier une escapade extravagante et coûteuse. Il s’agit de faire de la place dans notre quotidien pour les moments dédiés au couple.

Pourquoi ne pas se donner rendez-vous à l’heure du lunch et aller pique-niquer ?

Pourquoi ne pas donner la permission aux enfants d’aller dormir chez des amis pour avoir la maison à vous tout seul ?

Pourquoi ne pas choisir qu’à tous les mardis soirs on va souper en couple ?

Pourquoi ne pas aller marcher en forêt juste tous les deux dimanches après-midi ?

Pourquoi ne pas suivre ensemble une série ou un téléroman ?

Pourquoi ne pas se créer un projet commun ?

Trouvez les activités qui conviennent à votre couple et faites en des habitudes dans votre quotidien. Entretenez les moments où vous êtes bien ensembles et vous verrez, vous serez encore mieux en famille.

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor

L’action d’aimer

Wednesday, February 2nd, 2011

Avez-vous parfois la sensation que vous partagez votre vie par habitude avec votre conjoint ?  Que votre vie de couple n’est devenue que routine et quotidien.  Même si vous tenez à votre compagnon de vie ,vous avez l’impression que le sentiment amoureux n’y est plus et qu’il est trop tard pour rallumer la flamme.

Si vous avez cette impression, c’est peut-être que vous voyez l’amour comme un sentiment que l’on ressent de façon passive. N’avez-vous donc jamais remarqué que le verbe « aimer » est un verbe d’action ?  On ne peut ressentir un sentiment d’amour que lorsque l’on fait l’action d’aimer.  C’est à cette condition seulement que le sentiment d’amour apparaît et grandit en vous.

Aimer, c’est se souvenir de ce qui nous a plu lors de nos premières rencontres.  C’est remarquer les nouvelles qualités de père de notre conjoint.  C’est le trouver beau, agréable, intelligent, gentil…  C’est être attentive à ses petits gestes à notre égard, l’aider et le supporter quand il en a besoin.  C’est accepter et apprécier son soutien.  C’est lui dire ce qui nous plait chez lui.  C’est lui sourire, l’embrasser et lui faire plaisir…

Vous prendrez vite conscience que faire l’action d’aimer par de petits gestes à tous les jours remplira votre cœur de sentiments d’amour.  Vous remarquerez aussi que les gestes d’amour entraînent d’autres gestes d’amour.  Vous ajouterez ainsi du bonheur dans votre vie tout autant que dans celle de votre amoureux.

À bientôt,

Soyez heureuse !

Annie

Annie Carpentier,
Auteure, conférencière
Quel bonheur d’être une mère heureuse, Éditions Quebecor
 
Suivez-moi sur:
CONFÉRENCES À VENIR
Visitez l'onglet "Conférence" dans la section "Inspiration" pour connaître les dates des prochaines conférences publiques.